Sandrine Follère

A propos Atelier Sculpture Peinture Dessin Contact Partager/Share Page

"Des Gens"


Texte de Joël Echevarria,Directeur du Développement-Marketing Toulouse Business School,sur son expérience pose pour "Des Gens"

Impudique exercice que celui du portrait. L’artiste tourne autour de son sujet comme le fauve autour de sa proie. Pas pour la tuer et la dévorer, non, pour la sentir, la ressentir, la comprendre, la percer. Le sujet, dans l’atelier sous les toits, comme l’oiseau dans sa cage. Assurance de façade mais inquiétude intérieure : sera-t-il dévoré par un Hannibal Lecter aux pinceaux ? Ou bien distillé par un Jean-Baptiste Grenouille à la palette ? Rien de tout cela au final, mais un long face-à-face improbable entre deux inconnus, aussi intimidés l’un que l’autre.
« Que me dit ce visage ? Que m’évoque cette allure ? » se dit l’artiste.
« Que voit-elle en moi ? Que va-t-elle révéler de mon intimité ? » se dit le sujet.

Les couleurs se mélangent, le couteau glisse sur le papier, l’œil de l’artiste va et vient du sujet au support. Une œuvre est en marche : elle est déjà dans la tête et dans l’œil de l’artiste, elle apparait progressivement sous le couteau et sur le support du peintre.
Fascinante création artistique : un œil, une vision, un geste, un outil, une matière, un support. Et au final, une œuvre…
Et dans ce huis-clos, le sujet n’est pas passif. Il est invité par l’artiste à s’ouvrir, à se confier, à lâcher prise. Pour mieux révéler son âme ? Peut-être pas, mais sans doute pour laisser percoler des bribes de sincérité ou des extraits d’intimité.
La confrontation avec l’œuvre finale ? Se voir dans l’œil de l’autre… sentiments mêlés : surprise, émotion, gratitude, fierté.
Et surtout, beaucoup de respect du sujet pour l’artiste, pour cette œuvre, pour ces 365 tronches de vie, qui immortalisent 365 rencontres fortes, atypiques et très humaines.

Joël Echevarria. 15/08/2010

Textes de personnalités ayant posé pour la série

Yves Charnet

Hélène Duffau

Daniel Welser-Lang

Erwane Monthubert

Joël Echevarria

Frédérique Martin